les Chasseresses, de André Delacour (1908)

Au détour d’un dossier d’archive, je suis tombée nez à nez (si je puis dire) avec un joli poème en alexandrins daté de 1908, et déclamé le 24 mai de la même année lors d’un banquet du SHCF. C’est une ode à la chasse, à la liberté, mais aussi une invitation faite aux femmes, en ce début du siècle dernier, à prendre leur juste place au sein du monde cynégétique. Notons au passage l’argument hygiéniste : la chasse rend le corps plus sain, plus fort, plus résistant ; une bonne introduction à notre prochain café philo : « la chasse, fontaine de jouvence » ! Un parfum de guerre jalonne ce texte ancré dans son époque, auquel André Delacour donne des airs épiques. 

« Les Chasseresses 

A Monsieur le Comte Clary

Le croissant sur le front, l’arc à la main, robuste,
Livrant aux seuls baisers du vent son souple buste
Et laissant par la ronce écorcher ses genoux,
Diane n’est pas morte ; – elle revit en nous !
Sa vigueur généreuse et sa mâle espérance
Coulent dans notre sang, à nous, femmes de France,
Qui, parmi les halliers où son pas nous conduit,
Pour aguerrir Demain exerçons Aujourd’hui !

Quand la lâcheté pleure : « Hélas ! Ce siècle penche
Et sur un tronc pourri semble une lourde branche
Qui craque vers Novembre à tous les coups de vent ! »
La chasseresse alors répond : « Il est vivant ! »
Car un siècle où la femme en effet se dérobe
Au seul souci causé par le choix d’une robe,
A l’air anémiant du théâtre et du bal,
Pour battre la forêt et pour fouiller le val,
Rouler dans le ravin puis grimper sur la crête
D’un pied et d’une ardeur que nul buisson n’arrête ;
Pour n’avoir au-dessus du front que le ciel bleu,
Pour sourire au soleil en défiant son feu,
Pour exalter son âme, en se grisant d’air libre ;
Ce siècle vit ; sa vie est belle d’équilibre ;
Et nous avons la foi qu’un peuple de vainqueurs
Naîtra de nous, qui nous préparons de tels cœurs !

Si la Fortune vous a gâtée, en marraine,
Désertez les salons dont vous êtes la reine,
Madame, et qu’on vous selle un fougueux alezan.
Dans vos vieilles forêts de France, allez-vous-en :
Là le chêne médite et l’orme est en prière…
Or, que la trompe éclate en fanfare guerrière !
Tous les échos du bois, en sursaut réveillés,
Seront la voix des preux dressés hors des halliers
Et les feuilles feront le bruit de leurs cuirasses,
Et vous vous souviendrez qu’ils ont créé vos races !
Mais les chiens découplés bondissent en hurlant !
La trompe sonne. Un cerf est levé. D’un élan,
Chiens, piqueux, cavaliers, fringantes amazones
Traversent la clairière où frissonnent les aulnes,
Entrent dans la forêt où le cerf s’est jeté,
S’engagent tour à tour dans l’ombre et la clarté ;
La plaine suit le bois en éreintant la bête ;
C’est une chevauchée ardente, une tempête
Qui roule avec le bruit d’un torrent dans son lit
Et qui triomphe par un sonore hallali !…

Si dans l’emportement de leurs chasses à courre,
Les féaux chevaliers apprenaient la bravoure,
O Femmes ! Maîtrisons ainsi tout lâche émoi :
Et, Duchesse d’Uzès, dites-nous : « suivez-moi ! »

Mais si nous n’avons pas ces princières ressources,
Nous pouvons, -babillant dans l’aube avec les sources,
Et nous sentant les sœurs jumelles des grands lys-,
Pour préparer en nous le destin de nos fils,
Nous pouvons, esprit libre et frimousse amusée,
Partir le nez au vent, les pieds dans la rosée ;
Tandis que l’épagneul quête loin devant nous,
Nous enfoncer dans les trèfles jusqu’au genou,
Et tout à coup sentir notre cœur qui tressaille,
Quand nous voyons le chien arrêter une caille ;
Puis lorsqu’en un frisson de plumes, l’oiseau part,
Epauler, faire feu, quelquefois au hasard,
Mais très souvent avec une adresse si sûre
Que l’oiseau tombe mort d’une seule blessure
Et qu’après quelques bonds le chien obéissant
Nous l’apporte, en teignant nos mains d’un peu de sang !
Le soleil monte. Et, comme un lion qui caresse,
Son feu nous enveloppe et son ardeur nous presse,
Et notre cœur grisé goûte la volupté
De boire en ses rayons tout l’amour de l’été !
Les frelons vont dormir dans le sein des pivoines…
-Cependant les perdreaux courent dans les avoines
Et leur poursuite va nous ravir jusqu’au soir !_
Quelle douceur alors de rentrer, de s’asseoir
Au seuil de la maison où grimpe un jeune lierre ;
Et, pour avoir chassé, de se sentir plus fière,
Et, pour avoir couru dans les champs tout le jour,
De mieux aimer la vie, en vivant mieux l’amour !

Cravachons de mépris le monde des névroses !
Mais sous le grand ciel clair que contemplent les roses,
Dans les champs, dans les bois, sur les monts, dans le val,
Gaîment à pied, ou bien fièrement à cheval,
En quête d’un gibier, poussons à l’aventure !
Soyons nous-même au sein profond de la Nature,
Fortifions nos cœurs, assouplissons nos corps,
France !… et nous t’offrirons une race de forts ! »

André Delacour

les chasseurs savoyards oeuvrent pour la tranquillité du Tétras Lyre

Depuis les années 1990, la Fédé de Haute Savoie s’implique activement dans la préservation du tétras lyre, espèce emblématique de la région. Voilà presque quinze ans que la FDC agit en partenariat avec la Société d’Economie Alpestre pour réhabiliter les aires de reproduction de cet oiseau sensible, particulièrement menacé par la dégradation de son milieu de vie. Aujourd’hui, le plan régional d’action pour la préservation du Tétras arrive à son terme, et la FDC du département, qui prend très à coeur la protection de cette espèce emblématique, a souhaité en profiter pour mettre en place une nouvelle action : il s’agit de baliser des zones de tranquillité en incitant les skieurs hors-piste et randonneurs à faire un détour.

Des chasseurs de la fédération ont parcouru l’espace pour mettre ces balises en place. Jusqu’à présent, on se félicite de constater que les signalisations soient bien respectées par tous, comme l’indique la surveillance effectuée (par observation des traces laissées par les promeneurs dans la neige).

L’opération, qui s’achèvera au printemps, fera l’objet d’un bilan, que je serais peut-être encore en mesure de partager sur ce site (et qui sera certainement disponible sur le site de la FNC). On espère que les effectifs du tétras lyre s’en ressentiront, dans le bon sens !

Culture Chasse, l’élégance à la française

Compliment pour compliment : on nous a récemment contactés pour un nouvel échange d’articles, et je ne refuse jamais les copinages, entre collègues de goût ! Aussi j’aimerais aujourd‘hui vous présenter un nouveau partenaire du Saint-Hubert Club de France. Il s’agit d’un site bien sympathique, conçu pour les chasseurs : Culture Chasse.

De bonne conception et agréable à parcourir, ce site propose de nombreuses rubriques et services à destination des chasseurs, et la rédaction y publie régulièrement des articles divertissants et informatifs sur des thèmes cynégétiques.

Ainsi, Culture Chasse, c’est un agenda d’événements que vous pouvez non seulement compulser, mais aussi fournir. Un moyen simple et efficace de gagner en visibilité, car le trafic sur Culture Chasse dépasse la centaine de visiteurs uniques au quotidien !

Une autre fonctionnalité intéressante est son annuaire, qui répertorie les professionnels dont vous pourriez avoir besoin, des éleveurs canins aux armuriers, en passant par les restaurateurs ou encore les taxidermistes.

L’Esprit Culture Chasse, c’est aussi une boutique en ligne proposant accessoires de chasse, maroquinerie ou encore accessoires de mode. Un mot de l’administrateur du site pour vous présenter les produits plus en détail :

« Notre boutique en ligne vous propose des articles de chasses qui allient qualité et élégance. Venez découvrir nos cravates de chasse (aux motifs trompes et cerfs), ainsi que notre large gamme de maroquinerie homme et femme (sacs de chasse, étuis pour fusil, siège de battue en bois de hêtre…).

Culture chasse vous propose aussi des idées de cadeaux tels que des étuis de téléphone portable en cuir ou encore des ceintures pour hommes et même des sacs à bottes de chasse. + nœuds papillon en bois. »

Enfin, on vous y propose un service de création de cartes de battue personnalisées.

Pour toutes ces fonctionnalités et pour flâner un peu sur le Net, je vous conseille d’aller y jeter un œil. C’est par là : http://www.culture-chasse.fr/

Des cerfs au menu – Janvier / février 2014

Des cerfs au Menu – n° 111 – Janvier/Février 2014

Page 1 : EditorialVictor Scherrer
Page 6 : le SHCF sous les Ors de la République la Rédaction
Page 8 : Actualité : le Salon des Artistes Animaliers 2013Marie-Joseph Coffy de Boisdeffre
Page 10 : Portraits des Présidents

Dossier : les Cervidés
Page 16 : Café Philo « Cerf : Gibier des Rois, Gibier de Choix »
Page 20 : Récits de ChasseursPierre Mercier de Beaurouvre, Jacques Reder
Page 22 : Café Philo « le Chevreuil est-il Victime du Changement Climatique ? »
Page 26 : Location du Droit de Chasse en Forêt Domaniale : Vers un Changement de Cap !Benoît Guibert
Page 28 : Auvergne, une Gestion Commune de l’Espèce
Page 31 : Massif Jurassien, la Recherche de l’Equilibre
Page 34 : le Cerf et le Chevreuil en WallonieRoyal Saint-Hubert Club de Belgique
Page 36 : Bouquetin ou Bouc émissaire ?C. Lorgnier du Mesnil

Droit
Page 40 : Les Armes à Feu et la Chasse : une Nouvelle Réforme Annie Charlez

La Vie des Fédérations
Page 48 : Jeu des LoisC. Archangely
Page 52 : Mazerolles : un Label Ecotourisme et CynégétiqueBernard Rio

Le Coin des Pécheurs
Page 56 : les Fermetures de la Pêche : une Longue HistoireBernard Breton

Après la Chasse
Page 58 : le Grand Epagneul de WeenixMarie-Joseph Coffy de Boisdeffre
Page 61 : les LivresJacques Reder
Page 64 : un Chasseur en Cuisine : « Un Faisan Chaud-Froid et Coloré »Jacques Reder

 

Les 10 ans qui ont changé la Chasse – Juillet / août 2013

Les 10 ans qui ont changé la Chasse – n° 108 – Juillet / Août 2013

Page 1 : EditorialVictor Scherrer
Page 6 : Fondation pour la Protection des Habitats de la Faune Sauvage
Page 10 : Europe : l’Arme à l’œil

Dossier
Page 12 : la Nouvelle Image de la Chasse
Page 14 : la Chasse aux Idées Reçuesla Rédaction
Page 18 : l’Oise montre l’Exemple la Rédaction
Page 20 : du Tableau Noir à la Tablette Numérique la Rédaction
Page 23 : une Greffe Réussiela Rédaction
Page 28 : de Nouveaux Adeptes à Fidéliser la Rédaction
Page 33 : dans le Pas-De-Calais, une Hutte pour les Jeunes la Rédaction
Page 34 : la Ligne des Chasseurs, du Vertueux au VirtuelJacques Reder
Page 35 : FNC, Stratégie Digitalela Rédaction
Page 38 : Réviser son Permis en Ligne la Rédaction
Page 40 : Web TV, quelle Utilité pour une Fédération ?Guillaume Desenfant
Page 42 : « So Chasse » , Agent Recruteur la Rédaction
Page 44 : la Chasse à l’Arc, Chasse du XXe siècle !Jean-Michel Harmand

Droit
Page 48 : le Permis de chasser Nouvelle FormuleAnnie Charlez

La Vie des Fédérations
Page 52 : Quand Passion rime avec Vision et Actionla Rédaction
Page 54 : Portraits des Nouveaux Présidentsla Rédaction
Page 57 : Agenda du Saint-Hubert

Le Coin des Pécheurs
Page 58 : les Ecoles de Pêche ou la Transmission d’u Savoir et de Valeurs NatureBernard Breton

Après la Chasse
Page 60 : les Chiens dans les Tableaux de la Vie de Marie de Médicis Marie-Joseph Coffy de Boisdeffre
Page 62 : les LivresJacques Reder
Page 64 : un Chasseur en Cuisine : « le Sud-Ouest pour l’Oryx en Chili »Jacques Reder

Loup, y es-tu ? – Mai/Juin 2013

Loup, y es-tu ? – n° 107 – Mai/Juin 2013

Page 1 : Editorial Victor Scherrer
Page 6 : Actualités
Page 12 : les 30 Ans de la Fondation

Dossier
Page 14 : Loup, Y es-tu ?
Page 16 : Le Plan National d’Action Loup
Page 20 : La Louveterie Fête ses 1200 AnsBernard Collin
Page 24 : L’Homme et le Loup en FranceChristophe Lorgnier du Mesnil
Page 26 : Bernard Baudin : « Oui, les Chasseurs doivent pouvoir gérer le Loup »
Page 29 : Gestion du Loup, l’Exemple Européen
Page 32 : la Phase II est déjà lancée
Page 34 : Entre Chien et Loup
Page 36 : Ce que Mangent les Loups ? Eric Marboutin, ONCFS
Page 40 : Grands Ongulés, les effets indirects liés à la Présence du Loup Alain Hurtevent, FDC 26

Droit
Page 45 : le Statut Juridique du LoupAnnie Charlez

Le Coin des Pécheurs
Page 50 : les Dents de Nos RivièresBernard Breton

Histoire de la Chasse
Page 52 : Organisations associatives de la Chasse et Missions de SurveillanceFrançoise de Peschadour

Vie Du Club
Page 56 : Café Philo « les Frontières entre l’Homme et l’Animal »Jean-François Desjeux

Après la Chasse
Page 62 : Les LivresJacques Reder
Page 64 : Un Chasseur en Cuisine : « Gare au Loup en Rôti Mystifié »Jacques Reder

Colloque, Relations Homme-Animal : Droits ou Devoirs ? – Mars/Avril 2013

Colloque, Relations Homme-Animal : Droits ou Devoirs ? – n° 106 – Mars/Avril 2013

Page 1 : EditorialVictor Scherrer
Page 6 : Actualités

Dossier
Page 10 : Colloque : Introduction
Page 12 : L’Animal « welfare » made in FranceC. Archangely
Page 16 : “Bonnes Conduites plutôt que Droits”François Patriat
Page 18 : « La frontière entre Humanité et Animalité concerne les débuts même de la philosophie » - Jean-François Mattei
Page 20 : « l’Animal n’est pas en mesure de réclamer ses droits. C’est à l’Homme de lui en donner. »Yves Christen
Page 22 : « La Différence Homme-Animal peut-elle s’expliquer par les neurosciences ? »Jean-Gabriel Servière
Page 24 : « Nos sociétés portent un nouveau regard sur les animaux »Bertrand Hervieu
Page 26 : « La définition de normes internationales en matière de bien-être animal doit tenir compte de critères dépendant des opinions nationales »Bernard Vallat
Page 28 : « Faire de l’animal une personne juridique est insurmontable »Renaud Denoix de Saint-Marc
Page 32 : « droit et éthique sont indissociables pour améliorer la protection des animaux »Antoine F. Goetschel
Page 34 : Pour une Conciliation Dynamique des Intérêts de l’Homme et des AnimauxJean-François Colomer
Page 44 : « l’Homme et l’Animal sont indissociables »Gérard Larcher
Page 46 : Les conclusions du Colloque

Droit
Page 48 : le Statut de l’animal, une réforme est-elle possible ? Annie Charlez
Page 52 : Relâcher ou pas, le nouveau dilemme des pêcheursBernard Breton

Vie du Club
Page 55 : l’Agenda du Saint-Hubert
Page 56 : Café Philo « l’Animal est-il une Personne ? »Yves Christen
Page 58 : Qui a peur du Loup ?

Après la Chasse
Page 62 : les LivresJacques Reder
Page 64 : Un Chasseur en Cuisine : « Chamois Braisé sur Ligne Bleue » - Jacques Reder

Petit gibier, le grand retour ? – Janvier/Février 2013

Petit gibier, le grand retour ? – N° 105 – Janvier/Février 2013

Page 1 : EditorialVictor Scherrer
Page 6 : Actualités
Page 12 : Salon des Artistes Animaliers : l’animal Sublimé – Marie-Joseph Coffy de Boisdeffre

Dossier
Page 14 : Petit Gibier, le Grand Retour ?
Page 16 : Être et avoir été PerdrixChristophe Lorgnier du Mesnil
Page 18 : Perdrix Grises, la FDC 62 y croit encore la Rédaction
Page 22 : la Recherche au secours du Lapin : Mythe ou Réalité ?Jean-Claude Ricci et Mathieu Narce
Page 26 : Bretagne, suivi d’une expérience lancée en 2007Bernard Rio
Page 28 : GIC, le Lièvre au plus Hautla Rédaction
Page 30 : Eure-et-Loir, le faisan victime de son succès la Rédaction
Page 33 : la Conditionnalité, un bien mal utiliséConstance Bouquet
Page 36 : Des Effectifs stables, mais gare à l’hybride !Jean-Claude Ricci
Page 38 : Peut-on encore sauver nos galiformes de montagne ?la Rédaction
Page 40 : Chasse et gel prolongé : entre science et éthiqueJean-Pierre Arnauduc

Droit
Page 44 : le Gibier Chassable et l’Indemnisation de ses DégâtsAnnie Charlez
Page 52 : Valeur Patrimoniale des propriétés cynégétiques et natura 2000Jean-Jacques Martel et Gilles Duperron

Vie du Club
Page 56 : Café Philo « la Chasse à la Une » - la Rédaction

Après la Chasse
Page 62 : Les livresJacques Reder
Page 64 : Un Chasseur en Cuisine : « l’Oie en Enjeu pour Parmentier »Jacques Reder

Auxiliaires de la chasse, Que serions-nous sans eux ?

Auxiliaires de la chasse, Que serions-nous sans eux ? – N° 104 – Novembre / Décembre 2012

Page 1 : EditorialVictor Scherrer
Page 6 : Actualités

Dossier
Page 15 : les Auxiliaires de la Chasse
Page 16 : le Chien de Chasse, un ami sélectionné avec soin la Rédaction
Page 20 : les chiens de rouge sont aussi à la recherche d’une éthique de la chasse
Page 24 : Concours Saint-Hubertla Rédaction
Page 26 : le Lièvre aux chiens courants, du fusil au bâtonHervé Cart, Président FDC Doubs
Page 28 : le Cheval de chasse, de la proie à l’auxiliaireJean-Etienne Rime
Page 32 : Espagne, le retour d’une chasse oubliéela Rédaction
Page 34 : Canards, le chant des mares Pierre Lauranson, FDC Manche
Page 36 : Quand la fièvre bleue s’attaque au filetAlain Videau, FDC Gironde
Page 38 : Partager la vie d’un Rapace ou le « penser sauvage »Claude Bussy, Vice-Président ANFA
Page 40 : le Furet chasseur-voyageurla Rédaction

Droit
Page 42 : l’animal, auxiliaire du ChasseurAnnie Charlez
Page 48 : ONCFS, concilier chasse et intérêt général la Rédaction

Après la Chasse
Page 52 : « Le Petit Epagneul Furieux »Marie-Joseph Coffy de Boisdeffre
Page 54 : les LivresJacques Reder

Vie du Club
Page 60 : Lancement du Saint-Hubert de Bourgogne la Rédaction
Page 62 : Première édition des Trophées Saint-Hubert la Rédaction
Page 63 : la Boutique du Saint-Hubert
Page 64 : un Chasseur en Cuisine : « Noblesse de Lièvre en chausson feuilleté »Jacques Reder

 

Chasse ouverte, Chasse fermée, Quel avenir pour la Chasse ? – Septembre/Octobre 2012

Chasse ouverte, Chasse fermée, Quel avenir pour la Chasse ? – N° 103 – Septembre/Octobre 2012

Page 1 : EditorialVictor Scherrer
Page 6 : Actualités

Dossier
Page 14 : Chasse ouverte, chasse fermée
Page 16 : Accord historique la Rédaction
Page 22 : Un Partenariat renforcéla Rédaction
Page 24 : Chasses commerciales en milieu ouvert ou ferméAnnie Charlez
Page 30 : les Chasses professionnelles, un mal nécessaire Interview
Page 33 : Pour ou contre la Chasse en enclosla Rédaction
Page 35 : Sologne, faut-il mettre fin à l’épidémie ?la Rédaction avec Hélène Tubach
Page 38 : SNCF, un Chasseur sur les RailsDominique Ficheux
Page 42 : Sanglier, Sortie d’autoroute sans péage Interview
Page 44 : parc des Calanques, une première ouverture contestée la Rédaction
Page 48 : Parc des Cévennes, une exception qui devrait confirmer la règle la Rédaction
Page 50 : « au charbon » sur le terril la Rédaction
Page 52 : Daumier et la chasse tendre caricatureHélène Tubach

Après la Chasse
Page 54 : les LivresJacques Reder
Page 56 : Avec Force et Pulsion Jacques Reder
Page 57 : « Chien de Chasse grignotant son pansement » ou Frémiet sculptant l’après-chasseMarie-Joseph Coffy de Boisdeffre

Vie du Club
Page 60 : Cervus corsicanus, un projet méditerranéen la Rédaction
Page 62 : Jacques Le Divellec, chef et chassseurLa Rédaction
Page 63 : la Boutique du Saint-Hubert
Page 64 : Un Chasseur en Cuisine : «Perdrix grise des Bettervaes aux Courgettes »Jacques Reder