Chasse et vieillesse : pas des ennemis, des alliés !

« La vieillesse est notre ennemi à tous ; mais la chasse n’est-elle pas un bon moyen de la repousser, de bien la vivre ? » C’est en ces termes que Victor Scherrer a ouvert la présentation du docteur Françoise Forette, spécialiste en gérontologie et directrice de l’antenne France de l’Inter Longevity Center.

Mercredi 14 mai dernier, les membres les plus matinaux du club se sont en effet retrouvés au restaurant Un Dimanche à Paris, pour partager un délicieux petit déjeuner dans une atmosphère toujours aussi conviviale et camarade, lors du fidèle rendez-vous trimestriel du SHCF : le Café Philo. Vous l’aurez compris, le thème de cette rencontre était fédérateur : la vieillesse nous concerne tous, tôt ou tard… Chasseurs comme non-chasseurs ! Pourtant, loin de ternir l’ambiance avec un sujet qui peut se révéler sensible, le docteur Forette a captivé l’attention de son audience grâce à un exposé riche et passionnant, des arguments scientifiques étayés par des exemples variés, et une belle énergie. Si madame Forette ne chasse pas, elle n’en a pas moins su piquer au vif l’intérêt des disciples de Saint Hubert.

Durant son intervention d’une heure et demie, Françoise Forette a fait un état des lieux de la vieillesse en France, en Europe et dans le monde ; elle a abordé les facteurs de risque responsables des maladies et de la vulnérabilité liés au vieillissement, et les moyens de prévention existants pour les contrer. Il est apparu en filigrane tout au long de la présentation que la chasse, activité riche et variée stimulatrice des fonctions musculaires, cérébrales et perceptrices, pourvoyeuses d’activité, de responsabilités et de lien social, est un très bon moyen de conserver force, santé et réactivité à tout âge. D’ailleurs, plusieurs études anthropologiques le disent : « on ne devient un bon chasseur qu’avec l’âge ». La chasse est, contrairement à d’autres sports et activités, davantage affaire d’expérience que de jeunesse !

Quelle plus belle clôture, pour ce Café Philo unanimement salué et chaleureusement applaudi, que l’intervention finale de monsieur Crosnier, qui s’est levé fièrement et a interpelé en ces mots le Président Victor Scherrer : « Cher Président : j’ai quatre-vingt-cinq ans et je vais à la chasse, je joue au golf, et je continue  mes activités, toujours avec optimisme ! » ?

Si vous avez loupé ce Café Philo, ne manquez pas le prochain, le 3 septembre 2014 !