Ensemble, vaincre les nouveaux braconniers de la nature – De la délinquance à la criminalité organisée

cropped-21.png

 

Le 18 mai 2015 se déroulait au Palais du Luxembourg le colloque « Ensemble, vaincre les nouveaux braconniers de la nature ».

L’augmentation constante des populations humaines réduit les espaces encore naturels de notre planète. La conquête par l’homme de nouveaux territoires conduit à leur artificialisation du fait des besoins en habitat et en productions industrielles, agricoles, forestières et halieutiques.

colloque_braconnage_8

Les sanctuaires de la nature se réduisent comme peau de chagrin et les derniers animaux sauvages qui y vivent, témoins d’une valeur inestimable de l’évolution des espèces et du patrimoine génétique mondial, sont trop souvent massacrés à des fins mercantiles, notamment pour alimenter à prix d’or des pharmacopées asiatiques relevant du charlatanisme.

 

Le braconnage de ces espèces est considéré comme le quatrième marché illégal au monde, juste après le trafic de drogue, la traite des êtres humains et la contrefaçon. Les « braconniers de la nature » sont devenus une des menaces principales sur les espaces et les espèces, mais aussi sur les femmes et les hommes qui en tirent légitimement leurs moyens de subsistance.

 

Face à un tel enjeu pour la biodiversité, comme pour la sécurité publique, le Saint-Hubert Club de France a organiser au travers de ce colloque international, un débat sans tabous sur les moyens de lutter avec plus d’efficacité contre les nouveaux braconniers de la nature.

 

Dans la droite ligne de sa vocation d’éclaireur de la chasse durable, de la biodiversité et de la ruralité, il prend ainsi une position novatrice dans le vaste débat lancé récemment dans le monde Anglo-saxon sur le concept de « Wildlife crime ».

 Retrouvez les actes du colloque dans le numéro 117 de la Revue « Le Saint-Hubert » que vous pouvez commander au Saint Hubert Club de France