Oui, la nature a besoin des chasseurs – Juillet/Août 2012

Oui, la nature a besoin des chasseurs - Juillet / août 2012 – n° 102

Page 1 : EditorialVictor Scherrer
Page 6 : Actualités

Dossier
Page 14 : la Nature a besoin des Chasseurs
Page 16 : Gibiers, vos papiers !C. Archangely
Page 22 : la Bernache du Canada, oiseau chassable non identifiéJean-Pierre Arnauduc
Page 24 : le Lynx dévoilé
Page 28 : les Statuts des espèces sauvages Annie Charlez
Page 34 : Génétique et Perdrix rouge, le retour du sauvage
Page 38 : en Afrique du Sud, une autre gestion de la faune sauvage
Page 42 : l’apprentissage du piégeage au lycéeBernard Rio
Page 48 : l’empreinte du raton laveur
Page 50 : Chasseurs, faut-il être pour ou contre Natura 2000 ?
Page 52 : Être ou ne pas être Natura 2000, telle n’est plus la question
Page 54 : Paul Bourrieau : « la chasse n’est pas figée »Bernard Rio

Après la Chasse
Page 56 : les LivresJacques Reder
Page 58 : l’Histoire Tragique d’ActéonAntoine Lorgnier du Mesnil
Page 59 : la Boutique du Saint-Hubert

Vie du Club
Page 60 : Accord historique
Page 62 : Saint-Hubert en terre Normande
Page 64 : un Chasseur en Cuisine : « Djebel, Khinzir et Tajine »Jacques Reder

Promotion des chasseurs-gestionnaires : la Somme multiplie les actions

Voilà encore une FDC pleine d’idées ! Dans la Somme, les chasseurs et les pêcheurs s’appliquent pour la troisième année consécutive à améliorer les espaces naturels de leur département.
On parle beaucoup de chasse durable, du chasseur non plus destructeur, mais gestionnaire, véritable acteur de l’équilibre et de la pérennité des milieux et des écosystèmes (voir à ce sujet le compte-rendu de notre dernier Colloque : http://sainthubertclubdefrance.fr/2014/02/05/gerer-le-territoire-le-gibier-et-les-hommes-de-nouvelles-ambitions-pour-les-acca/).

Pour mieux marquer les esprits de cette image qui a encore du mal à s’imposer, les membres de la Fédération Départementale des Chasseurs du 80 s’impliquent depuis 2012 : après l’opération Som’Prop menée les deux dernières années avec succès, où chasseurs et pêcheurs se sont alliés pour nettoyer la nature des déchets qu’on y trouve encore malheureusement bien souvent, 2014 est l’année de l’embellissement, avec le projet Som’Fleur. L’objectif est de planter et semer au sein même des milieux urbains, dans des espaces peu valorisés (ronds-points, bretelles d’autoroutes, etc.).

Et pour joindre l’utile à l’agréable, les espèces sélectionnées pour participer à ce nouveau projet sont toutes mellifères. De quoi participer à la sauvegarde de la faune pollinisatrice (principalement Diptères avec par exemple les Syrphes, Lépidoptères qui est la famille des papillons, et Hyménoptères : guêpes, bourdons et bien sûr nos chères abeilles) !
Espérons que ces belles initiatives sauront montrer les chasseurs samariens, comme les autres, tels qu’ils sont : des passionnés de nature.